Les villas Girofle et Brémontier.

La Villa Girofle
Située en face du Parc Mauresque, elle est imposante. On y distingue ici que le détail du rez-de-chaussée. Sa situation est proche de la Villa Descartes.

Vue de l'entrée.

La Villa Brémontier

Située à l'angle des allée Faust et Sully, cette villa ferme la perspective de l'allée Faust. Elle est une des premières villas de la Compagnie des Chemins de Fer du Midi. Construite en 1863 sur les plans de l'architecte Paul Régnauld, elle est avec son grand parc et ses bâtiments annexes, écuries et remise, le plus prestigieux "chalet de location", qui accueillit des personnes de haut rang comme Alexis de Rymsky Korsakoff, maréchal de noblesse en 1894. Elle possède: salon, salle à manger, neuf chambres de maître et une chambre de domestique. La villa a été agrandie et remaniée en 1866. Mais dés l'origine, elle possède trois niveaux d'habitation et une tour de dimension imposante où est logé un escalier. En 1898, elle est dotée d'une salle de bain, de six cabinets de toilette, une salle pour le repassage et d'une salle de billard. L'escalier modifié en 1907, donne sur le parc. Ce dernier comprend une grande variété d'arbres: palmiers, negundos, robiniers, cèdres, pin maritime, épicéa et marronnier.


 

 

 

 

 

 

 

Le Casino Mauresque et son parc
Vue générale de la rue du Maréchal de Lattre de Tassigny, place du 8 mai où se situe l'ascenseur pour se rendre au parc Mauresque, vue générale du parc et aire de jeu pour les enfants (petits et grands).


Trônant à 25 mètres au dessus de la Ville d'Eté (soit au niveau de la 'Ville d'Hiver'), le casino est l'oeuvre de l'architecte Paul Régnauld qui en dresse les plans et de Jules Salesse qui en exécute les travaux de février à juillet 1863.

La salle de danse fut inaugurée par un bal d'enfants le 26 juillet 1863 et la salle de spectacles le 27 août suivant par le jeune prestidigitateur Cazeneuve. Sarah Bernhardt y joua en 1888 une pièce 'Adrienne Lecouvreur' (1692-1730; artiste dramatique française). De ce lieu, il ne reste rien: ravagé par un incendie en 1977. Il reste seulement le parc qui l'entourait dénommé sous le nom: "Parc Mauresque".


requete invalide supp ip