Le Palais de la Fronteira.

Après de nombreux séjours au Portugal (en 1999, en 2004 et en 2008), j'ai pu visiter ce somptueux palais dont j'avais entendu parlé à mainte reprise. Pour l'amoureux des azulejos que je suis, cet endroit est vraiment grandiose. Dans ce palais et dans ses jardins se trouvent de nombreux carreaux polychromes, des carreaux bleus et blancs importés de Hollande et des carreaux bleus et blancs fabriqués au Portugal. On y trouve vraiment des styles différents pour des représentations qui datent du XVIIe et XVIIIe siècle.

Ce château fut fondé au XVIIe siècle (vers 1669) par Dom Joao de Mascarenhas, 2ième comte de Torre. Grand général des guerres de Restauration de l'Indépendance du Portugal, le roi Pierre II lui accorda le titre de marquis de Fronteira. Conçu au départ comme un pavillon de chasse, il fut agrandit après le tremblement de terre quand la famille déménage de Lisbonne.

Si vous souhaitez visiter la Palais de la Fronteira, il faut prendre le métro et vous rendre à la station "Jardim Zoologico". Comptez ensuite une vingtaine de minutes à pied pour vous rendre dans le quartier de Benfica. Vous voici alors devant son entrée principale. Petite précision: en 2008, le palais étant toujours occupé par les membres de la famille "Marqueses de Fronteira", les visites se font le matin et seulement quelques pièces sont visibles. Les photographies à l'intérieur du palais étant interdites, vous ne trouverez ici que des photographies extérieures.

Vue du palais depuis son entrée principale. Vue du palais depuis les jardins.

Commençons cette visite par les jardins. Le château comprend deux types de jardin: un jardin dit classique et un autre plus intime appelé "Jardin de Vénus" où arbres, bassins et jets d'eau permettent de retrouver un peu de fraicheur pendant les fortes chaleurs de l'été.

- Le jardin classique est principalement constitué de parterre de buis divisé en rectangle avec deci delà quelques rosiers, statues en plomb, fontaines et bancs.

Le jardin classique: vue générale.
Le jardin classique: la fontaine central.

Il est bordé de nombreux panneaux d'azulejos représentant soit des scènes de chasses, des mois de l'année, des signes du zodiaque ou d'autres thèmes.

La chasse au lapin.
La corne d'abondance.

Le jardin se termine au sud par un grand bassin appelé "Le Bassin des Chevaliers". A l'arrière de ce bassin, de majestueux panneaux d'azulejos représentent des chevaliers grandeur nature. Il s'agit probablement d'une représentation des membres de la famille Mascarenhas (fondatrice du château) au cours de son histoire.

Le bassin des Chevaliers: vue d'ensemble. Vue détaillée du bassin.

Au dessus de ces panneaux, accessible par des escaliers (voir les photographies ci-dessus), se trouve la terasse des rois. Le mur principal tout tapissé de carreaux bleus et de pommes de pin cuivrés disposés en croix abrite dans des niches les bustes en marbre des rois du Portugal.

La terasse des rois.

- Le jardin de Vénus comprend le bassin des "S" et le pavillon de fraicheur. Le bassin des "S" appelé ainsi car il est formé de "S" entrelacés est entouré de bancs qui sont tapissés d'azulejos.

Le bassin des "S" avec le pavillon de fraicheur en arrière plan. Le bassin des "S".

Le plus important de tous et qui est, je ne vous le cache pas, mon préféré représente une scène où se côtoie singes vêtus comme des hommes et chatons dans un style très amusant. Ce type de panneaux d'azulejos appelé "singeries" apparu dès le XVe siècle et fut popularisé par le peintre flamand David Teniers. Ci dessous on distingue sous l'assise du banc des enfants qui plongent à la recherche de coraux; ils portent des protections oculaires.

Le panneau principal, retient l'attention où l'on observe, à gauche, un singe qui joue de l'orgue, un autre singe qui se proclame maitre de la musique ("EU SOU O MESTRE DA COLFA"), des chatons qui tiennent des partitions dans leurs pattes. Puis vient à droite, un chirurgien diplômé ("CURGIAM APORVADO") puis un barbier avec un peu plus loin trois fers à friser fumants.

Vue générale d'un des plus beau panneaux d'azulejos.
Détail.

Si vous souhaitez découvrir, d'autres panneaux de ce type, vous pouvez vous reporter aux pages suivantes pour découvrir d'autres singeries:

- "Le mariage de la poule" qui se trouve de nos jours au musée des azulejos à Lisbonne,

- Le jardin tropical de "Monte palace" de la fondation Berardo à Madère.

De ce château il reste encore à visiter la terrasse du palais. Cette terrasse dit "Terrasse des Arts" relie les salles du château à la Chapelle et au pavillon de fraicheur et comprend six arcades où sont assises les allégories grandeur nature de six des sept Arts libéraux: l'arithmétique, la musique, la géométrie, l'astronomie, la rhétorique et la dialectique.

Vue générale de "La terrasse des Arts". Vue générale de "La terrasse des Arts".

 

La terasse des Arts vue du jardin de Vénus.

 

A coté de ces panneaux bien sérieux, le visiteur découvre d'autres scènes grivoises ou champêtres et idylliques qui font de cet espace un endroit unique au Portugal.




requete invalide supp ip